SFR Presse
Corse Matin
29 mars 2019

Journée test pour le pouvoir après le lâchage de Bouteflika

2 min

Les dirigeants algériens qui ont tour à tour lâché Abdelaziz Bouteflika sauront aujourd’hui, qui s’annonce comme une nouvelle journée test de grandes manifestations, si leur proposition de mise à l’écart du président suffit à apaiser la contestation populaire. En prônant mardi la mise en œuvre de mécanismes constitutionnels pour écarter M. Bouteflika, le général Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :