SFR Presse
Le Parisien
3 juin 2019

Pour Blanquer, l’opposition est « incohérente »

O.B.

1 min

O.B.
O.B.

Une semaine après les élections européennes qui ont vu le Rassemblement national arriver en tête, Jean-Michel Blanquer refuse d’entendre dire que ce match, désormais installé, entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron ferait les affaires de la majorité : « L’émergence de mouvements nationalistes et populistes est une tendance historique à laquelle nous devons faire face. Mais on ne s’en réjouit pas d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :