SFR Presse
L'Express
16 octobre 2018

La portnawak-thérapie

Elodie Emery

2 min

2 likes

Elodie Emery
Elodie Emery

Sans être pessimiste (ce n’est pas mon genre), voilà une tendance qui donne la mesure de notre misère : ajouter le mot « thérapie » derrière tout et n’importe quoi. On connaissait la psychothérapie (OK), la balnéothérapie (soit) ou la luminothérapie (déjà chelou). Mais était-on obligé d’aller chercher des noises aux animaux? On les mange, on les fait travailler, on les parque dans des cirques et

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème