SFR Presse
Le Figaro
7 octobre 2018

La nanomédecine entre au cœur des cellules

C’est pour leur potentiel diagnostic et thérapeutique que ces techniques suscitent le plus d’espoirs : tumeurs inaccessibles, nouveaux vaccins…

Mascret, Damien

4 min

Mascret, Damien
Mascret, Damien

Voilà déjà longtemps que la médecine est descendue à l’échelle de l’infiniment petit. Plus exactement depuis que l’invention du microscope « à effet tunnel », en 1981, a permis de voir, vraiment voir, ce qui se passait pratiquement à l’échelle atomique. Invisible à l’œil nu. Car le nanomètre (nm) correspond au milliardième du mètre. De façon plus imagée, en coupant 50 000 fois un cheveu, on abouti

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :