SFR Presse
Libération
6 octobre 2019

Attaque à la préfecture de police : «Les défaillances sont de plus en plus avérées»

La tuerie qui a fait quatre morts jeudi au cœur même du renseignement français révèle plusieurs dysfonctionnements majeurs ayant permis au meurtrier de passer à l’acte malgré les signalements.

4 min

1 like

La tuerie de la préfecture de police de Paris sonne comme l’un des plus grands fiascos du renseignement français. Si l’assassinat de quatre fonctionnaires dans ses locaux révèle déjà des dysfonctionnements graves, il suscite une inquiétude plus grande encore : l’auteur de l’attaque, Mickaël Harpon, a-t-il pu transmettre des informations classifiées à certains de ses contacts avant de perpétrer ses

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :