SFR Presse
Le Figaro
19 décembre 2018

Cafouillage  [ka-fou-lla-j’ ; ll mouillées] n. m.

Tout rater et, en même temps, ne pas en rater une.

N/A

1 min

Le gouvernement a donné ces derniers jours une désagréable impression de cafouillage. Le mot est d’origine incertaine ; on n’ose dire que l’on cafouille aussi pour en expliquer précisément l’étymologie. Visiblement, les fouilles n’ont rien donné de concluant. Le suffixe ouille, sans aller jusqu’à l’onomatopée, dit assez les dégâts provoqués par le cafouillage. La langue française est riche en m

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :