SFR Presse
Le Figaro
12 décembre 2018

Un livre blanc pour réduire les transfusions sanguines

Une nouvelle stratégie présentée à l’Académie de médecine devrait permettre d’économiser les produits sanguins.

Soline Roy

3 min

Soline Roy
Soline Roy

HÔPITAL 59 % des transfusions jugées a posteriori inappropriées et 29 % d’une utilité « incertaine » : tels sont les chiffres étonnants publiés en 2011 par un panel de 15 experts (Transfusion Medicine Reviews). Car, en matière de transfusion, les médecins naviguent entre deux écueils : l’anémie, une baisse anormale du taux d’hémoglobine dans le sang, menace le pronostic des patients opérés ; mais

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :