SFR Presse
L'Indépendant
13 décembre 2019

L’Algérie est entrée en phase « critique »

2 min

Abstention, saccages. La présidentielle s’est tenue jeudi dans un climat de défiance. Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées jeudi dans le centre d’Alger pour dénoncer la tenue, le même jour, de l’élection présidentielle que boycottaient les contestataires du “Hirak”, le mouvement qui a contribué au printemps à la démission d’Abdelaziz Bouteflika. Malgré une fermeture des bureaux de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :