SFR Presse

Des contestations sur le référendum constitutionnel annoncé le 27 mai

2 min

MADAGASCAR. Le leader de l'opposition à Madagascar Marc Ravalomana accuse le nouveau président malgache Andry Rajoelina, trois mois après sa prise de fonction, de faire un forcing pour réviser la Constitution qu'il a fait adopter lui-même en 2010. "Il devrait y avoir une concertation entre toutes les forces vives de la nation et non pas faire une forcing comme ça", a indiqué Marc Ravalomanana. Sel

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :