SFR Presse
Courrier Picard
20 août 2019

Vacances actives plutôt que « niksen »

MATTHIEU HERAULT

1 min

MATTHIEU HERAULT
MATTHIEU HERAULT

C’est donc le nouveau concept à la mode découvert au détour d’une lecture sur la plage : le niksen. Ou l’art de ne rien faire, de s’accorder quelques minutes par jour -voire plus - pour ne penser à rien et ne rien faire. Le terme nous vient des Pays-Bas. Il verbalise le fantasme des vacances et de toute une vie : buller, profiter de l’instant présent. Et s’y astreindre. Il y aurait donc les « niks

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :