SFR Presse
Midi Libre
27 novembre 2018

Ghosn lâché par Mitsubishi, Renault enquête

1 min

À peine plus d’une heure aura suffi, lundi, au troisième groupe de l’alliance automobile Renault-Nissan, pour juger « difficile » de maintenir à la présidence de Mitsubishi le Franco-libanais Carlos Ghosn. Sept jours après son interpellation par la police japonaise, les dirigeants de la firme l’ont démis de ses fonctions, à l’unanimité de ses sept administrateurs. Désormais, Carlos Ghosn n’est of

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :