SFR Presse
L'Union
26 décembre 2018

LES CHIMISTES ŒUVRENT CONTRE LES ACCIDENTS CARDIOVASCULAIRES

1 min

Une équipe de l’institut de chimie moléculaire de l’université de Reims participe à un projet de recherche qui pourrait faire baisser de façon drastique le nombre de décès par crise cardiaque. « Il s’agit de repérer les dépôts graisseux susceptibles de se détacher, de boucher les artères et ainsi de priver d’oxygène le muscle cardiaque », explique Françoise Chuburu, enseignant chercheur chargé de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :