SFR Presse
Le Télégramme
27 août 2019

JO 2020. Entre chaleur et humidité !

Recueilli par Philippe Eliès

3 min

Recueilli par Philippe Eliès
Recueilli par Philippe Eliès

A Enoshima, où commence, ce mardi, l’étape de Coupe du monde (1) et où auront lieu les épreuves de voile des JO 2020, les athlètes souffrent énormément des fortes chaleurs et du taux d’humidité élevé. Fanny Mévellec, médecin de l’équipe de France, a trouvé des solutions pour que les voileux tricolores restent frais. > En août, au Japon, c’est souvent 30-35 degrés et un taux d’humidité de 85 % : qu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :