SFR Presse

La loi de Google contre l’État de droit

Par Léonidas Kalogeropoulos

3 min

Par Léonidas Kalogeropoulos
Par Léonidas Kalogeropoulos

EN CONDAMNANT Google à 150 millions d’euros d’amende pour abus de position dominante sur le marché de la publicité en ligne, l’Autorité de la concurrence vient de lui adresser un message sans équivoque : sa position dominante « extraordinaire » ne donne pas au géant du Web le droit d’édicter seul les règles s’imposant à ses partenaires, lui conférant un pouvoir de vie ou de mort économique sur un

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :