SFR Presse
Nice Matin
24 mai 2020

Antoine Jacques

C. M.

1 min

C. M.
C. M.

À l’hôpital de Cannes, Antoine Jacques travaille aux archives, un service qui a tourné en ralenti durant le confinement. « L’hôpital avait besoin de brancardiers pour un coup de main, alors j’ai postulé. Il en fallait plus pour éviter que les ambulanciers, comme toutes les personnes extérieures, n’entrent à l’hôpital : je récupérais des patients à l’entrée pour les emmener dans les services ou je

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :