SFR Presse
L'Union
4 août 2019

Après que le feu a été fixé, le temps des questions

2 min

Les deux personnes interpellées vendredi ont été libérées et l’enquête sur cet incendie de grande ampleur continue. L’enquête sur l’incendie qui a brûlé plus de 300 hectares de forêt vendredi à Générac dans le Gard et coûté la vie à un pilote de bombardier d’eau se poursuit. « Les deux personnes qui ont été interpellées hier et placées en garde à vue à Générac ont été remises en liberté » vers mid

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :