SFR Presse

Perpétuité confirmée pour le cerveau, trente ans pour le suiveur

H.A.

3 min

H.A.
H.A.

Les jurés de la cour d'assises ont estimé que la peine de réclusion criminelle à perpétuité prononcée à l'encontre de Jimmy Célina lors du premier procès était justifiée. Tandis qu'ils ont revu à la baisse celle de Mickaël Robert, décrit comme le suiveur dans ce massacre planifié, et finalement condamné hier à trente ans ans de prison. Au premier jour de leur procès en appel, Jimmy Célina et Micka

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :