SFR Presse
Le Figaro
29 août 2019

Les bergers des Hautes-Alpes n’en peuvent plus du loup

Le ministre de l’Agriculture les autorise désormais à porter une arme lorsqu’ils entrent dans les parcs naturels, où le prédateur est à l’affût.

Pierre Saint Gilles

2 min

1 like

Pierre Saint Gilles
Pierre Saint Gilles

ENVIRONNEMENT Alors que, dépitée, la centaine d’éleveurs de brebis qui faisait le siège de la préfecture de Gap dans les Hautes-Alpes depuis lundi venait d’abandonner la partie, le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a souhaité jeudi qu’un décret soit pris pour les autoriser à effaroucher les loups dans le parc national des Écrins. Jusqu’à présent, ils n’avaient pas le droit d’entrer avec

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :