SFR Presse
Le Figaro
28 novembre 2018

L’ombre de Modiano

Etienne de Montety

2 min

C’EST drôle, on jurerait qu’on le connaît, ce Nicolas à qui sa mère trouve du génie, un garçon « immense et étroit comme une allumette », dit Betty Duhamel. En sa compagnie, Pauline découvre les livres, Céline, Drieu, Mal­raux, peu d’auteurs de gauche, elle qui se pique d’idées communistes. Nicolas est catégorique : « Les Réflexions sur la question juive reposent sur des erreurs fondamentales. Je

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :