SFR Presse
Le Télégramme
7 mars 2019

Prisons. Vent de fronde après l’agression de Condé

2 min

Au lendemain de l’agression de deux surveillants par un détenu radicalisé, la prison de Condé-sur-Sarthe est restée bloquée, mercredi, par le personnel pénitentiaire. Un mouvement de protestation rejoint par d’autres établissements en France et qui doit se poursuivre ce jeudi. À Condé-sur-Sarthe, où a eu lieu l’attaque d’un détenu radicalisé, plusieurs dizaines de surveillants ont bloqué les entré

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :