SFR Presse
France Football
23 mars 2020

Top 20 féminines L’effet Mondial

Texte Frank Simon, avec Syanie Dalmat et Roberto Notarianni

3 min

Texte Frank Simon, avec Syanie Dalmat et Roberto Notarianni
Texte Frank Simon, avec Syanie Dalmat et Roberto Notarianni

La prime attribuée pour la victoire en Coupe du monde 2019 a fait décoller les revenus des internationales américaines. 1. Carli Lloyd , 480 000 € Américaine, milieu, Sky Blue, 37 ans Quatrième l’an dernier lors de la première édition de ce classement, la doyenne américaine profite, à l’instar de toutes ses compatriotes sacrées, de la prime attribuée par sa Fédération, l’USSF, (147 500 $, soit 131

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème