SFR Presse
Paris Match
12 septembre 2018

UNE CAMPAGNE A COUTEAUX TIRES

1 min

BRÉSIL Frappé en pleine ascension. Le candidat d’extrême droite était – depuis l’incarcération de l’ancien président Lula – le grand gagnant des sondages avec 22 % des intentions de vote devant ses adversaires écologistes et de centre gauche (12 %), alors que le Parti des travailleurs n’atteint que 6 %. Mais le capitaine d’artillerie en retraite, député du Parti social-libéral, était aussi rejeté

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :