SFR Presse
Sciences et Avenir
30 avril 2020

Pour ce papillon, noir c'est (encore plus) noir

1 min

ENTOMOLOGIE Le secret de l'ultranoir d'une dizaine d'espèces de papillons a été percé. Une équipe de l'université Duke (États-Unis) vient de découvrir qu'ils ne doivent pas leur aspect à des pigments mais à un réseau de nanostructures complexes qui absorbe la lumière. Leurs ailes réfléchissent ainsi à peine 0,06 à 0,4 % de la lumière contre 1 à 3 % pour les insectes les plus sombres connus.A. Kh.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :