SFR Presse
L'Union
9 novembre 2019

Deux arrêtés anti-pesticides jugés légaux

1 min

Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a rejeté, hier, la demande de suspension de deux arrêtés anti-pesticides pris par les mairies de Gennevilliers et Sceaux, au nom du « danger grave pour les populations exposées » à ces produits. Il s’agit d’une « première nationale » se sont félicitées les mairies concernées. Après cette décision en référé (urgence), les arrêtés pris au printemps par ces

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :