SFR Presse
La Voix du Nord
24 avril 2019

Le jihadisme au bout du chemin

2 min

À 76 ans, André Téchiné ne renonce ni à prendre des risques, ni à en faire prendre à ses comédiens. C’est même la principale raison d’être de cet Adieu à la nuit au sujet ultrasensible, chronique occitane soudainement bousculée par le radicalisme rampant. Marqué par la lecture des Français jihadistes de David Thomson, le cinéaste a donné vie à Muriel, gérante d’un centre équestre, rayonnante à l’i

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème