SFR Presse
La Voix du Nord
1 août 2019

VINGT HECTARES D’ÉPICÉAS VONT ÊTRE ABATTUS D’URGENCE

1 min

CONDÉ-SUR-L’ESCAUT. Il mesure cinq millimètres mais il cause de gros dégâts. Un coléoptère a envahi l’écorce des épicéas de la forêt de Bonsecours. Résultat ? Trente hectares abattus entre l’hiver dernier et cet été. Dominique Bataille, technicien de l’Office national des forêts, travaille depuis 1986 sur le massif de Bonsecours. La forêt, il la connaît comme sa poche. Mais une telle prolifération

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :