SFR Presse

« J’aime bien chanter le dimanche »

ÉRIC MANDEL

3 min

ÉRIC MANDEL
ÉRIC MANDEL

En concert ou à table, l’interprète d’« Adieu mon pays » continue de chanter l’amour et la paix Il n’aura pas mis longtemps avant de se lancer dans une petite vocalise. L’entretien a débuté depuis trois minutes, et déjà Enrico Macias entonne les paroles des Millionnaires du dimanche : un classique de ses débuts sur les fidèles du tiercé plus enclins à fréquenter les hippodromes que les églises pou

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :