SFR Presse
La Voix du Nord
25 mai 2019

UNE INVITATION À LA VALSE À L’ONL

3 min

LILLE. Mozart d’un côté, avec son Concerto n o 24 ; Richard Strauss de l’autre, avec Burlesque, feu d’artifice d’idées légères et brillantes, prélude aux capiteuses valses du Chevalier à la rose. Le pianiste Víkingur Ólafsson met en regard deux œuvres aux atmosphères radicalement opposées dans cette Invitation à la valse, sous la direction de Jean-Claude Ca

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :