SFR Presse
La Voix du Nord
11 septembre 2019

Colère des urgentistes

1 min

MANQUE DE MÉDECINS. Jadis, les médecins se déplaçaient même la nuit. Aujourd’hui, ils ne refusent pas vraiment de se déplacer, mais ne répondent tout simplement pas. Ou alors, par l’intermédiaire d’un répondeur, ils nous donnent le numéro du médecin de garde qui se trouve généralement à plusieurs kilomètres et nous invitent à appeler, selon la gravité : les pompiers, le SAMU, les urgences… Raison

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :