SFR Presse
La Voix du Nord
26 avril 2019

La justice libère le faux docteur Romand

1 min

BOURGES. Après vingt-six ans de détention, Jean-Claude Romand, le faux médecin de l’Organisation mondiale de la santé, condamné à perpétuité pour avoir tué sa femme, ses deux enfants et ses parents, a obtenu hier une libération conditionnelle. La décision de la cour d’appel de Bourges doit être mise à exécution avant le 28 juin. « C’est une grande déception pour mes clients et une grande douleur.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :