SFR Presse
Le Figaro
2 août 2019

Les assistants Google et Apple ferment leurs oreilles

Alexis Zema

2 min

1 like

La décision de l’autorité de protection des données de Hambourg a fait bouger les géants du numérique. Depuis le 1er août 2019 et pendant trois mois, Google n’est plus autorisé à laisser ses employés ou sous-traitants écouter les conversations enregistrées par son assistant intelligent, qui équipe les smartphones Android et ses enceintes connectées Home. Bien que prononcée par une autorité fédéral

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :