SFR Presse
L'Express
16 octobre 2018

THE HOUSE THAT JACK BUILT

A. L. F.

1 min

A. L. F.
A. L. F.

Si vous aimez les mutilations de poitrines, les sévices sur animaux et autres tortures physiques, le nouveau film de Lars von Trier est fait pour vous. The House that Jack Built, récit en cinq chapitres de la vie d’un serial killer interprété par Matt Dillon, est difficilement regardable. Si le cinéaste danois témoigne d’un savoir-faire confirmé pour la mise en scène, que penser de cette histoire

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :