SFR Presse
Libération
26 juillet 2019

Olympe de Gouges, l’insoumise à mort

Tout l’été, «Libé» retrace l’histoire de celles qui ont pris en main leur destin et marqué leur époque. Cette semaine, une femme de lettres convertie à la Révolution, qui devint l’incarnation du féminisme.

7 min

1 like

L’extrême gauche, décidément, ne l’aimait pas. Ainsi Chaumette, procureur au tribunal révolutionnaire, qui fustigeait «cett e virago , la femme-homme, l’impudente Olympe de Gouges qui la première institua des sociétés de femmes, abandonna les soins de son ménage, voulut politiquer et commit des crimes… Tous ces êtres immoraux ont été anéantis sous le fer vengeur des lois. Et vous voudriez les im

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :