SFR Presse
Le Figaro
10 décembre 2018

Dubaï n’est plus le « Hongkong » d’un Iran soumis aux sanctions

Les tankers de Téhéran acheminent encore du pétrole dans les eaux du Golfe, mais les hommes d’affaires iraniens quittent l’émirat.

Georges Malbrunot

5 min

Georges Malbrunot
Georges Malbrunot

MOYEN-ORIENT Au sud du détroit d’Ormuz, l’entrée du port de Fujaïra à une centaine de kilomètres en face des côtes iraniennes est verrouillée par une barrière métallique. Des policiers zélés inspectent les véhicules. Au pied des montagnes, l’immense zone franche voisine est, elle aussi, placée sous haute sécurité. Du haut mur entourant l’enceinte émergent d’imposants silos, dont celui de Nico Int

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :