SFR Presse
L'Express
20 juin 2018

Arnaud Montebourg à propos de General Electric (GE), cité par l’AFP.

1 min

L’américain ne respecte pas ses engagements sur l’emploi, pris lors de son rachat du pôle énergie d’Alstom en 2015, a dénoncé l’ex-ministre de l’Economie. Pour obtenir l’accord de l’Etat français, GE s’était engagé à créer 1 000 emplois net dans l’Hexagone d’ici à la fin de 2018. Or Bercy estime qu’à la fin d’avril 323 postes seulement ont été créés. Si rien ne change d’ici à la fin de l’année, GE

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :