SFR Presse
Libération
16 juin 2018

Des chips, de la bière et des putes

3 min

Ça y est, c’est la Coupe du monde ! Inutile de se voiler la face, disons-nous les faits comme ils sont : des choses arriveront ici-bas, peut-être graves, peut-être fondamentales mais, pendant un mois, les conversations resteront centrées autour de questions intenses comme : «Tu viens pour Pérou-Danemark ?» Auxquelles nous répondrons peut-être : «J’peux pas, j’suis chez ma sœur, j’passerai pour Cro

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :