SFR Presse
L'Union
20 août 2019

La nouvelle menace du Royaume-Uni

1 min

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson a annoncé hier que le Royaume-Uni stoppera la libre circulation des personnes le 31 octobre en cas de Brexit sans accord. Une menace qui, si elle est mise a exécution, n’entraînera aucune « période de transition » pour les 3,6 millions de citoyens européens qui résident outre-Manche. Lundi soir, Boris Johnson a toutefois indiqué que son « gouvernement

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :