SFR Presse
L'Indépendant
10 septembre 2018

La touche s’est mise au niveau

P. C.

1 min

Défaillante lors du premier match, assez chanceuse lors du deuxième, la touche catalane a réglé la mire face à Lyon. Si l’adversaire du jour était privé de son capitaine de touche, Julien Puricelli, l’USAP pouvait quant à elle s’appuyer sur le retour du sien : Alan Brazo. « Depuis le début, c’était ce qui péchait, a jugé le deuxième ligne Tristan Labouteley. On a bien bossé ça depuis deux semaines

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :