SFR Presse
La Dépêche du Midi
2 décembre 2018

Céline Denjean, l’art du noir sans prise de tête

Jean Cohadon

4 min

Jean Cohadon
Jean Cohadon

l’essentiel t Un appartement perché derrière la place Dupuy, tout en haut. Des livres partout. Des polars bien sûr, des classiques, des magazines, des disques aussi. Céline Denjean s’assoit par terre, devant une table basse. « C’est là que j’écris », explique cette Toulousaine. Parler d’elle, Céline Denjean n’aime pas. De son succès, encore moins. « Peur de perdre le sens des réalités, de me lais

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :