SFR Presse
L'Express
8 avril 2020

La poésie comme antidote

BENJAMIN LECLERCQ

2 min

BENJAMIN LECLERCQ
BENJAMIN LECLERCQ

«Restons confits comme des fruits, restons confiants comme le sang, confidents doux de tous nos sens, restons amants en nos absences. » Comme Timotéo Sergoï, qui écrit et placarde chaque jour à Bruxelles de nouveaux vers, les poètes de Belgique ne chôment pas depuis que sévit le coronavirus. Il faut dire que le pays ne badine pas sur le sujet. Chaque grande cité flamande a un stadsdichter (« poète

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :