SFR Presse
Marie-Claire
1 août 2019

Yann Moix, le survivant

Par Marianne Mairesse

3 min

Par Marianne Mairesse
Par Marianne Mairesse

Dans son ouvrage« Orléans », l’écrivain raconte frontalement et avec grâce son enfance mortifère et battue. Il faut le lire. Dans l’entretien qu’il nous avait accordé au mois de janvier (pour son précédent ouvrage Rompre), il racontait son heure de crawl quotidienne à la piscine Molitor. Et ses trois heures d’affilée, chaque samedi, de 9h30 à 12h30. Neuf heures sans s’arrêter, à fendre l’eau. C’ét

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :