SFR Presse
Le Figaro
21 août 2018

Le gouvernement au défi de l’embouteillage parlementaire

Matthieu Desmoulins

2 min

LE RETOUR de vacances promet d’être rude. Avant même l’affaire Benalla, l’agenda parlementaire de rentrée s’annonçait déjà plus que chargé - à l’image de l’an I du quinquennat d’Emmanuel Macron. Si les commissions se réuniront de nouveau à partir du 4 septembre, il a d’ores et déjà été arrêté que la session extraordinaire ne reprendra que huit jours plus tard avec une nouvelle lecture du texte « 

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :