SFR Presse
Le Figaro
18 août 2019

Une plaque pour marquer la disparition d’un glacier islandais

L’Okjökull, qui mesurait 16 kilomètres carrés au début du XXe siècle, a complètement fondu et a officiellement disparu en 2014.

Cyrille Vanlerberghe

2 min

CLIMAT C’est une cérémonie assez inhabituelle qui s’est déroulée ce dimanche en Islande : l’inauguration d’une plaque à la mémoire de l’Okjökull, le premier glacier de l’île qui a disparu à cause du réchauffement climatique. La première ministre islandaise Katrin Jakobsdottir et l’ancienne commissaire des Nations unies aux droits de l’homme Mary Robinson étaient notamment attendues lors de la céré

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :