SFR Presse

Un accueil so bre et un mea culpa

3 min

OTAGES Malgré la polémique, Emmanuel Macron a tenu, en tant que chef des armées, à accueillir les deux Français libérés. Un hommage sera rendu mardi aux militaires tués au cours de l’opération Un accueil sobre, bref, sur fond de polémique. L’arrivée des deux ex-otages français, libérés par les forces spéciales françaises dans le nord du Burkina Faso au prix de la mort de deux militaires, s’est dér

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :