SFR Presse
Pianiste
23 août 2018

BRAHMS Valse n°15 op. 39 en la bémol majeur

2 min

La Valse n°15 est une ode à l’intervalle de sixte, que Brahms affectionnait : sixtes fiévreuses de l’introduction du piano dans le Concerto n°1 op. 15, sixtes solaires du Trio n°1 op. 8 ou sixtes nostalgiques dans le mouvement lent du Quintette n°2 à cordes op. 111. Ici, la tonalité et le caractère très doux de la bémol majeur nous rapproche de la berceuse de Brahms très connue : Guten Abend, gut’

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :