SFR Presse
Le Figaro
21 septembre 2018

Algérie : une carte du combattant pour les soldats de « 62-64 »

Jean Chichizola

1 min

La guerre d’Algérie est encore loin d’être soldée. Outre les harkis, Geneviève Darrieussecq s’est également attaquée, dans la droite ligne des promesses d’Emmanuel Macron, à un autre « vieux » dossier, celui du traitement des militaires français présents en Algérie après la fin de la guerre. À la suite des accords d’Évian, environ cinquante mille appelés du contingent ont été déployés sur le terri

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :