SFR Presse
Midi Libre
25 mai 2019

Il n’y a pas de vérité…

Professeur Pierre-François Perrigault

2 min

Je me permets de vous donner ma modeste vision de médecin anesthésiste réanimateur responsable d’une unité de réanimation de cérébro-lésés ou malheureusement le taux de décès est de 25 % et ou dans plus de la moitié des cas celui-ci fait suite à un arrêt ou une limitation des thérapeutiques (comme dans tous les services de réanimation) et se déroule sereinement. Les lois Léonetti de 2005 et Claey

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :