SFR Presse
Le Parisien
13 juin 2019

Faits divers

1 min

JUSTICE La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a été renvoyée en correctionnelle pour avoir diffusé en décembre 2015 des photos d’exactions du groupe djihadiste EI sur son compte Twitter. Le député RN Gilbert Collard, qui avait diffusé des images similaires le même jour, a été renvoyé en correctionnelle pour la même infraction fin mars. La justice se base sur un article du Code pé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :