SFR Presse
Le Figaro
26 avril 2019

De Prokofiev à Philip Glass

Thierry Hillériteau

1 min

Elfman le concède : « Les compositeurs russes de la première moitié du XXe siècle ont joué un rôle déterminant dans l’ancrage symphonique de ma musique. Jusqu’à eux, une phase succédait à l’autre. Puis est arrivé Stravinsky, l’homme de la rupture. Comme s’il avait dit : maintenant on peut s’arrêter brutalement et reprendre à un autre endroit. Il y a là quelque chose de cinématographique, comme un

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :