SFR Presse
Sciences et Avenir
25 avril 2019

Les mouches blanches sèment le trouble chez les plantes

1 min

DIPTÉROLOGIE Pour infester les végétaux, les mouches blanches (aleurodes) les manipulent. Elles trompent leur réaction en leur faisant croire qu'elles subissent une attaque bactérienne et non celle d'un insecte. La plante agressée n'émet donc pas de substances chimiques pour prévenir ses voisines et celles-ci ne se défendent pas. P. K. SOURCE : P.-J. ZHANG, CHINA JILIANG UNIVERSITY, HANGZHOU, CHIN

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :